Camion 

Partenariat avec le CNL : MAN présente son camion électrique

- MAN Truck & Bus présente son concept de camion électrique prêt à conduire pour livraisons urbaines à l'occasion de la signature d'un partenariat de développement avec le CNL - Le prototype précède les véhicules d'essai qui seront déployés au sein de 9 sociétés membres du CNL dès la fin de 2017. - Le développement du camion électrique s'inspire du savoir-faire de l'assemblage de mobilité électrique modulaire de MAN.

Le 20 février, MAN signait à Steyr une lettre d'intention de créer un partenariat de développement avec le CNL (Council for Sustainable Logistics - Conseil sur la logistique durable) et profitait de l'occasion pour présenter le prototype entièrement électrique de tracteur semi-remorque destiné au transport de distribution urbain. Dans le cadre de son partenariat avec le CNL, consortium regroupant les 15 plus grandes sociétés autrichiennes des secteurs du détail, de la logistique et de la production, MAN mettra des véhicules d'essai à la disposition de neuf sociétés membres du CNL pour la réalisation d'essais pratiques, et ce dès la fin de 2017.

Depuis 2009, MAN Truck & Bus planche sur l'élaboration de nouveaux concepts de véhicules de livraison et d'évacuation des déchets pour environnements urbains. Les villes et zones urbaines sont confrontées à un défi croissant, celui de concilier un climat sain pour ses habitants et leur volonté d'avoir une certaine qualité de vie à la livraison de biens dans les centres urbains. Le développement d'un évitement de trafic basé sur la zone et basé sur le temps et des concepts d'équipe modaux font également partie de l'équation, à l'instar de nouvelles approches d'utilisation de l'espace et de nouveaux concepts de mobilité.

Enseignements tirés d'essais pratiques de conduite à l'aide de camions électriques

Dans ce contexte, MAN Truck & Bus présentait déjà son concept de véhicule, le MAN Metropolis, en 2012. Le véhicule à benne à ordures ménagères entièrement électrique de 26 tonnes, sans aucune émission de CO2 et particulièrement silencieux, est idéal pour une utilisation de nuit en centre urbain. Un prolongateur d'autonomie situé dans le châssis porte son autonomie à un maximum de 150 km/jour. Depuis lors, une foule de tests pratiques réalisés avec le véhicule ont permis d'accumuler de précieuses informations pour des projets futurs. Les personnes ayant testé le Metropolis ont salué sa facilité d'utilisation et sa maniabilité. Dans la pratique, il s'est avéré un véhicule versatile convenant à de nombreuses applications diverses. Par rapport à un véhicule conventionnel équipé d'un moteur diesel, les économies de carburant étaient d'environ 80 pour cent avec le prolongateur d'autonomie.

Poursuite du développement du concept de camion électrique essayé et testé

MAN Truck & Bus a présenté un modèle plus avancé du concept Metropolis lors de l'IAA 2016. Il s'agissait cette fois d'un tracteur semi-remorque entièrement électrique destiné à des livraisons nocturnes dans des centres urbains, comme ceux qu'utilisent normalement aujourd'hui les chaînes de supermarché. Sa conception technique est basée sur un tracteur semi-remorque TGS 4X2 BLS-TS affichant un poids total autorisé en charge de 18 tonnes. MAN a d'abord fait appel à une démonstration de conduite afin de présenter le concept à l'occasion de l'annonce du partenariat de développement avec le CNL à Steyr.

Optimisé pour une utilisation avec des semi-remorques urbaines à simple ou double essieu, le concept de véhicule répond aux principales demandes imposées aux véhicules de livraison urbains de demain, à savoir espace de chargement élevé et faible poids à vide, absence d'émissions (CO2, NOx) et très faible niveau de bruit, tout en étant très maniable.

Le concept de camion urbain développé par MAN est alimenté par un moteur électrique de 250 kW qui génère un couple de 2 700 ch à l'essieu arrière par le biais d'un système d'arbre de transmission, sans boîte de vitesses. Les unités auxiliaires, comme la direction, le compresseur d'air et le système d'air conditionné, sont à commande électrique et contrôlées par le système de gestion de l'énergie, permettant ainsi de réaliser des économies d'énergie. Le système de récupération de l'énergie de freinage convertit l'énergie cinétique du véhicule en énergie électrique pendant les phases d'accélération et alimente la batterie. Un affichage dans le poste de pilotage informe le conducteur du niveau de charge actuel de la batterie. Le camion est alimenté en énergie par des batteries lithium-ion haute performance du Volkswagen Group. Elles sont installées sous la cabine du conducteur, au-dessus de l'essieu avant, là où se trouve normalement le moteur diesel des voitures standard.

Le poids supplémentaire des composants de conduite électrique est compensé par la disparition du moteur diesel conventionnel. Résultat ? Le véhicule affiche la même charge utile qu'un tracteur semi-remorque conventionnel similaire de la gamme TGS.

Les batteries se chargent normalement en une nuit. Le système a également été conçu pour permettre des charges partielles, c'est-à-dire en cours d'utilisation du véhicule. Cette méthode de charge rapide, utilisée lors d'arrêts intermédiaires, lorsque le conducteur fait par exemple une pause ou charge/décharge le véhicule, assure une plus grande flexibilité au niveau opérationnel et de l'établissement d'itinéraires. Le concept de véhicule est également doté d'une infrastructure technique qui permet l'installation de batteries supplémentaires à côté du châssis. Avec une batterie à pleine charge, et en fonction de son utilisation, le concept de véhicule peut atteindre une autonomie quotidienne de 200 km.

Essais pratiques du CNL, un pas dans la direction de l'introduction de série

L'étude sur les camions électriques, présentée dans le cadre de l'accord avec le CNL conclu le 20 février 2017, représente la conception technique de base au développement de véhicules qui feront l'objet d'essais pratiques au sein de neuf sociétés partenaires du CNL à la fin de 2017. Ces essais incluront des véhicules basés sur la gamme TGM de MAN, principalement des châssis 6x2 avec dispositif de transport frigorifique, conteneurs mobiles et conteneurs pour boissons. Une combinaison avec une semi-remorque fait également partie de l'essai. Les résultats des essais pratiques avec les véhicules de test aideront MAN à développer un portefeuille de produits de série de camions électriques à l'avenir.

Ce n'est là qu'un aspect de la stratégie de mobilité électrique de MAN Truck & Bus pour des solutions de transport urbain, qui devraient rejoindre la gamme de produits de la société d'ici 2021. Dans le cadre de sa feuille de route de mobilité électrique, MAN envisage de dévoiler au public une version bus de préproduction de véhicule à batteries électriques d'ici 2018. La production de série d'un bus urbain entièrement électrique ne devrait pas commencer avant la fin de 2019. Le savoir-faire technologique concernant l'assemblage de mobilité électrique acquis dans le domaine des bus sera également appliqué à l'élaboration du camion électrique. En ce qui concerne les camions électriques, la première production de petite série devrait commencer sur le site de Steyr à la fin de 2018, dans la foulée des essais pratiques qui débuteront au sein d'entreprises CNL à la fin de 2017. La production de série de camions électriques commencera début 2021.

Dans le cadre de la stratégie de mobilité électrique, l'appartenance de MAN au Volkswagen Group lui permet d'exploiter les synergies du groupe et de tirer profit de la dynamique du secteur des voitures de tourisme.