Camion  |  Salons & manifestations 

Fiabilité et efficacité pendant les interventions - Les véhicules industriels MAN au salon INTERSCHU

Se déplacer de manière rapide, sûre et fiable vers le lieu d’intervention avec hommes et matériel : les pompiers et les organisations de protection civile font confiance aux véhicules industriels de MAN.

A l’occasion de l’événement phare INTERSCHUTZ, le salon de la lutte contre l’incendie et de la protection des catastrophes naturelles, des services de secours et de la sécurité, qui se déroulera à Leipzig du 7 au 12 juin 2010, MAN présentera une vaste gamme de véhicules adaptés aux différentes exigences d’exploitation. MAN propose une gamme complète de véhicules de 7,49 à 44 tonnes de P.T.A.C. comme base fiable et rentable pour les carrosseries adaptées aux besoins spécifiques pour couvrir les multiples missions d’intervention des pompiers ainsi que de la protection civile et des catastrophes naturelles. Six camions carrossés démontrent les compétences technologiques de MAN sur le stand. Les visiteurs pourront voir 35 autres véhicules MAN sur les stands des fournisseurs de carrosseries. Le système de transmission innovant MAN HydroDrive® constitue une solution technique unique dans le monde qui jouie d’un grand intérêt auprès des pompiers.

Les gammes TGL, TGM et TGS ainsi que TGX de MAN fournissent aux pompiers communaux et d’entreprise une vaste gamme de véhicules destinés à différents types d’intervention. A cela viennent s’ajouter les deux gammes CLA et TGS WW qui s’adressent en particulier aux conditions d’intervention sur les marchés hors des frontières de l’Europe. En outre, la gamme SX tout-terrain et équipée d’une puissante motorisation est adaptée aux exigences particulières de la lutte contre l’incendie sur les aéroports. Les motorisations disponibles vont de 110 kW (150 ch) à 735 kW (1 000 ch).

Le marché allemand des véhicules d’incendie et des services de secours techniques dans la catégorie de poids supérieure à 6 tonnes comptait environ 1 500 unités au cours des années passées. Alors que la part de marché de MAN était encore de 6 % en 1990, elle a atteint un taux de pénétration remarquable de 44 % l’année dernière. Dans les pays germanophones, ce sont surtout les communes qui font l’acquisition de véhicules. Il s’agit dans la plupart des cas de commandes de véhicules isolés. Lorsque l’acquisition passe par des collectivités territoriales plus importantes ou bien des organismes publics, les commandes passées auprès de MAN sont beaucoup plus importantes. C’est ainsi que l’Office fédéral allemand pour la sécurité civile a commandé 190 fourgons pompe-tonne (LF-KatS) sur un châssis MAN TGM 13.250 4x4 BL-FW. L’Office fédéral Services de secours techniques a lui-aussi mis en service un grand nombre de véhicules MAN : 56 véhicules tous usages GKW 1 sur châssis MAN TGM 18.280 4x4 BB ainsi que 54 véhicules tous usages GKW 1 sur châssis MAN TGM 18.290 4x4 BB. A cela sont venus s’ajouter 145 camions polyvalents MzKW sur châssis MAN TGM de 18 tonnes à cabine double. Un LF-KatS et un GKW 1 sont exposés sur le stand de MAN à l’INTERSCHUTZ 2010. Le 11 juin 2010, MAN organisera sur son stand la remise du véhicule GKW 1, dans sa peinture bleu marine typique, à un groupement local de services de secours techniques en présence du président allemand des services de secours techniques.

D’autres grosses commandes en cours proviennent, par exemple, d’Egypte. Il s’agit de 105 MAN TGM destinés à être carrossés comme fourgons pompe-tonne par des carrossiers locaux et de 21 tracteurs routiers TGA WorldWide pour des semi-citernes d’une contenance de 35 m³. 11 fourgons pompe-tonne basés sur des châssis de MAN TGL et TGM, les deux avec cabine double, ont récemment été livrés à la Jordanie. Les sapeurs-pompiers chinois ont mis en service 11 fourgons pompe-tonne grande capacité pour transporter 18 000 litres d’eau sur châssis MAN TGA 41.480 issu de la gamme MAN TGA WorldWide. En plus de 23 camions citernes livrés il y a trois ans, 11 autres casernes de pompiers recevront cette année, au Vietnam, de nouveaux véhicules carrossés sur des MAN TGM.

Les gammes de camions de MAN se caractérisent par une grande fiabilité et flexibilité. MAN propose le châssis adapté à chaque application et type de carrosserie. Des prises de mouvement fournissent la puissance qui convient pour entraîner des pompes centrifuges d’extinction, des générateurs électri­ques, des pompes hydrauliques ou des compresseurs d’air. Les transfor­mations spécifiques au secteur de l’incendie pour réaliser un véhicule d’inter­vention sont assurées par les centres de modification MAN.

En version châssis à deux essieux à propulsion routière, le MAN TGL est disponible dans une grande variété de modèles dans la catégorie de poids de 7,49 à 12 tonnes. Le fait que cette gamme puisse être équipée de l’ESP (système électronique de stabilité), ce qui n’est pas encore automatique dans cette catégorie de véhicules, est un atout pour la sécurité sur le trajet vers un lieu d’intervention. La gamme de moteurs fournit des moteurs performants à 4 et 6 cylindres avec reconduction des gaz d’échappement et injection par rampe commune de 110 kW (150 ch) à 184 kW (250 ch). Toutes les motorisations satisfont, au choix, selon les exigences du marché, aux normes antipollution Euro 4 ou Euro 5, ou bien au standard antipollution EEV (véhicule particulièrement écologique) actuellement le plus sévère sans l’ajout d’autres additifs tels que l’AdBlue®. Dans le cas des véhicules d’incendie, ceci se traduit par un supplément d’espace de montage sur le châssis et une charge utile supérieure, car il est inutile d’installer un réservoir supplémentaire pour les additifs. Sans oublier une sécurité de fonctionnement accrue, car le chauffeur ne doit faire le plein que de gazole. La boîte de vitesses automatisée MAN TipMatic® est un soulagement pour le chauffeur puisqu’il n’a pas à changer de vitesse et peut donc se concentrer sur le trajet et la circulation.

Le « petit » MAN a tout d’un grand en ce qui concerne les empattements, les longueurs de cadre et les cabines disponibles. Ceci comprend également la vaste cabine double pouvant accueillir jusqu’à sept personnes. Elle satisfait aux exigences de la norme DIN EN 1846. Sa banquette prévue pour quatre personnes se compose d’une surface d’assise, de dossiers séparés avec appuie-tête et de ceintures de sécurité automatiques trois points. La fabrication et l’aménagement intérieur de la cabine double sont assurés en alternance avec les autres modèles de cabine dans l’usine autrichienne MAN de Steyr. Les carrossiers n’ont aucune difficulté à monter deux places assises avec support intégré pour appareil de protection respiratoire.

De ce fait, le châssis MAN TGL convient parfaitement pour recevoir les carrosseries TSF-W, StLF 10/6, LF 10/6-Straße ou GW-L1, pour ne citer que quelques exemples de véhicules d’incendie et de véhicules tous usages issus du catalogue allemand de véhicules normalisés. La palette d’utilisations est encore plus vaste si l’on englobe les véhicules de commandement, les petits fourgons pompe-tonne, les véhicules tous usages avec protection respiratoire, les camions d’alimentation ou les véhicules porte-cellule.

Adaptée au secteur de la lutte contre l’incendie, la gamme MAN TGM est disponible à partir d’un P.T.A.C. de 10 tonnes et s’étend, en version à deux essieux, à 18 tonnes. Elle convient donc parfaitement comme base pour monter des carrosseries pour véhicules de troupe allant du LF 10/6 au HLF 20/16, pour les fourgons pompe-tonne de toutes dimensions jusqu’au TLF 20/40-SL, comme véhicule à nacelle élévatrice équipé d’une échelle pivotante ou d’un mât télescopique, comme véhicule tous usages tels que le GW-L2, comme camion-atelier RW ou comme camion porte-cellule, pour ne citer que quelques exemples. Dans le monde entier, de nombreux MAN TGM sont utilisés comme fourgons pompe-tonne ainsi que comme véhicules tous usages et camions-atelier avec des carrosseries répondant aux dispositions légales spécifiques à chaque pays.

La motorisation d’entrée de gamme de la gamme TGM débute à 184 kW (250 ch). La liste est étoffée par les moteurs de 213 kW (290 ch) et de 250 kW (340 ch). Ces moteurs six cylindres modernes avec injection par rampe commune satisfont eux-aussi aux normes antipollution Euro 4 et Euro 5, ainsi qu’au standard plus sévère EEV sans nécessiter d’additifs pour épurer les gaz d’échappement. L’offre de cabines, qui séduisent leurs utilisateurs par un accès pratique, à l’économie de place et à leur maniabilité, englobe les quatre grands modèles C, L, LX et la cabine double à quatre portes. Le système électronique de stabilité ESP et la boîte de vitesses automatisée MAN TipMatic® sont également disponibles dans la gamme moyenne MAN. Un taux d’équipement de véhicules de 80 % avec la boîte MAN TipMatic® témoigne de la place importante occupée par cette boîte robotisée sur le marché. Si le véhicule tout-terrain doit intervenir hors des sentiers battus, il suffit au chauffeur de mettre le commutateur rotatif sur la position Dx faisant partie du logiciel Offroad proposé en option. Le logiciel Offroad ne passe les vitesses qu’à un régime plus élevé et referme plus rapidement l’embrayage pour ne pas interrompre la propulsion dans les pentes ou sur un sol meuble. Le frein de côte proposé sur la version à traction intégrale est une aide supplémentaire précieuse lors du démarrage en côte. Une touche située sur le tableau de bord permet de maintenir la pression de freinage sur les deux essieux, même lorsque le chauffeur passe de la pédale de frein à l’accélérateur. Dans la gamme MAN TGM, la traction intégrale est disponible au choix en version crabotable ou permanente.

Le châssis TGM à traction intégrale de 13 tonnes destiné à la lutte contre l’incendie est proposé en différentes variantes de P.T.A.C. comprise entre 10 à 15,5 tonnes pour répondre aux différents types d’intervention. Ce châssis à traction intégrale livré aux fabricants d’appareils de lutte contre l’incendie se distingue de la version à traction intégrale habituelle. Comme points essentiels, on peut citer les caractéristiques suivantes : la cabine est montée de manière plus basse sur le châssis, car, bien que les pompiers veuillent une traction intégrale et une garde au sol élevée sous les essieux, ils exigent aussi un accès le plus bas possible ainsi qu’une faible hauteur totale du véhicule carrossé. Si un fourgon pompe-tonne avec cabine longue pour équipage doit être carrossé sur le châssis MAN TGM, le châssis-cabine est déjà livré avec une admission d’air et une installation d’échappement déplacées vers l’arrière sur le cadre pour autoriser l’accès surbaissé au compartiment équipage. L’équipement spécifique aux pompiers comporte, par exemple, le dispositif de démarrage/arrêt du moteur. Le chauffeur peut ainsi activer le moteur à partir du pupitre de commande des pompes.

Une caractéristique unique dans cette catégorie est la suspension pneumatique de série sur le pont arrière. Elle assure une protection maximum du précieux chargement contre les chocs. La commande électronique assure le réglage d’une assiette de marche toujours constante, quel que soit le niveau de remplissage de la citerne à eau. Ceci profite donc à la stabilité et la sécurité du véhicule. Les mouvements de roulis de la carrosserie provoqués, par exemple, par un faible niveau d’eau dans la citerne sur le trajet de retour, après l’intervention, sont compensés de façon plus précise et plus rapide. La purge des coussins pneumatiques sur le pont arrière permet d’abaisser la carrosserie de neuf centimètres en appuyant simplement sur un bouton, ce qui représente un petit plus pour accéder plus facilement au chargement. Les deux coussins pneumatiques montés de chaque côté dépassent à peine du train de roulement et se trouvent au niveau des ailes. Aucun élément rapporté sur le cadre n’occupe ainsi d’espace pour des carrosseries surbaissées avant et après le pont arrière. La suspension pneumatique intégrale disponible en option sur le MAN TGM de 12 ou 15 tonnes en version routière permet d’abaisser le véhicule de quelques centimètres pour se faufiler sous des passages ou passer les portes de faible hauteur d’un centre de secours.

Depuis ses débuts, il y a presque trois ans, la gamme TGS de MAN, disponible avec deux, trois et quatre essieux, est devenue une valeur sûre pour les véhicules d’incendie lourds. Les fourgons pompe-tonne grande capacité, tels que le TLF 20/40-SL, les véhicules d’incendie pour les entreprises, les camions-atelier, les véhicules à échelle pivotante ou à mât télescopique ainsi que les véhicules porte-cellule font partie des engins de lutte contre l’incendie. Cette gamme, autorisant des P:T.A.C. de 18 à 41 tonnes, est équipée de série au choix d’une cabine M à trois sièges, mais peut également recevoir une cabine L ou LX plus spacieuse. Les moteurs six cylindres en ligne modernes avec injection par rampe commune couvrent une plage de puissances de 235 kW (320 ch) à 397 kW (540 ch). Selon les exigences du marché, ils répondent au choix aux normes antipollution Euro 4 ou Euro 5, ou bien au standard antipollution EEV encore plus sévère. C’est surtout sur le trajet vers le lieu d’intervention que la boîte de vitesses automatisée MAN TipMatic® montre ses points forts. Le chauffeur peut davantage se concentrer sur la circulation. La gamme TGS offre une grande diversité de configurations d’essieu avec essieux poussés et traînés et de possibilités de suspension, et peut être dotée d’une traction intégrale crabotable ou permanente.

C’est au printemps 2010 que MAN a présenté le TGS WW, le successeur de la gamme tant prisée TGA WorldWide. Il est destiné à combler les besoins des clients situés sur les marchés hors de l’Europe. Le TGS WW est conçu pour intervenir sur des trajets en mauvais état et dans des conditions climatiques extrêmes. Il est dédié principalement à l’Afrique, à la Russie, au Moyen-Orient et à l’Extrême-Orient. Les moteurs du TGS WW, échelonnés de 257 kW (350 ch) à 353 kW (480 ch) - à l’automne 2010 de 265 kW (360 ch) - répondent aux normes antipollution Euro 2 et Euro 3 pour satisfaire aux dispositions légales locales et peuvent être utilisés dans les régions où la qualité du carburant est variable. Le lancement de moteurs répondant à la norme Euro 4 est en préparation pour le MAN TGS WW. Les châssis-cabines de deux à quatre essieux couvrent tout la plage de poids de 18 à 41 tonnes. En tant que véhicule d’incendie, le TGS WWW convient particulièrement bien pour les fourgons pompe-tonne lourds, les camions-citernes, les véhicules spéciaux destinés aux installations industrielles et aux aéroports, ainsi que pour les véhicules à échelle pivotante et à mât télescopique de grande portée

Pour assurer la lutte contre l’incendie sur les aéroports, MAN propose les châssis tout-terrain/tout-chemin de la gamme SX. Un cadre en caisson résistant à la torsion, une suspension à ressorts hélicoïdaux, une traction intégrale permanente, des essieux rigides et des moteurs puissants garantissent le respect des temps d’intervention prescrits par les normes internationales en cas d’accident aérien. Ce châssis spécial de MAN est un succès depuis bientôt 20 ans. L’actuel châssis MAN SX 43.1000 8x8 a fêté sa première mondiale il y a cinq ans, car les prescriptions de l’OACI (Organisation de l’aviation civile internationale) relatives à la répartition du poids sur le véhicule ainsi que les exigences spécifiques des clients ont amené le constructeur bavarois à monter le moteur à l’arrière. Il en est de même pour le châssis à trois essieux SX 33.680 6x6 qui abrite le moteur diesel V8 de MAN. Les fabricants d’appareils d’incendie conçoivent les carrosseries sur le châssis élargi de façon à abaisser le centre de gravité pour atteindre rapidement le lieu d’intervention en toute sécurité et avec une grande stabilité de marche. L’armée allemande n’est pas la seule à avoir commandé à MAN le SX 33.680 6x6 ainsi que le SX 43.1000 8x8 pour intervenir sur ses aéroports militaires et les pistes d’aterrissage. Quelque 45 aéroports civils internationaux dans le monde font confiance à env. 70 MAN SX 43.1000 8x8 à quatre essieux pour assurer la lutte contre l’incendie.

MAN destine la gamme MAN CLA aux marchés d’Asie et d’Afrique. Particulièrement robustes, les châssis à deux et trois essieux sont conçus pour faire face à de multiples applications. Pour les pompiers, il est possible de réaliser des carrosseries pour des fourgons pompe-tonne, des camions-citernes, des échelles pivotantes et des camions-atelier. Le MAN CLA fait appel à des composants fiables de plusieurs gammes MAN qui ont déjà fait leurs preuves. Avec ses châssis robustes, ses moteurs économiques ainsi que ses pneus de 20 et 22,5 pouces conçus pour les routes et chemins en mauvais état, il couvre la catégorie de poids comprise entre 15 et 26 tonnes. Les cabines proposées en version Daycab et Sleepercab ont été reprises de la célèbre gamme MAN LE et fournissent au chauffeur un poste de travail ergonomique avec siège à suspension pneumatique. Les moteurs D08 et les ponts à réducteurs planétaires proviennent également de la maison MAN. La palette de moteurs s’étend, selon les exigences du marché, de 162 kW (220 ch) à 206 kW (280 ch) dans les catégories de dépollution Euro 2 et Euro 3. Le MAN CLA est produit à Pithampur dans l’une des usines les plus modernes d’Inde. La co-entreprise, MAN FORCE TRUCKS Private Limited, y applique les standards technologiques MAN de haut niveau.

MAN est le premier et l’unique constructeur de camions dans le monde à proposer, avec sa transmission avant hydraulique activable, un complément intelligent à l’offre de traction intégrale classique proposée dans les gammes MAN TGS et TGX : le MAN HydroDrive® garantit plus de traction et de sécurité sur les chemins non stabilisés, dans les côtes et sur les chaussées glissantes. Dans ces situations difficiles, il assure une propulsion aussi bien vers l’avant que vers l’arrière. Dans les descentes, lorsque l’HydroDrive® est activé, le frein continu agit également sur l’essieu avant, ce qui stabilise le véhicule. Le MAN HydroDrive® peut aussi être activé en marche et en charge par le biais du commutateur rotatif, ce qui permet au chauffeur de faire face aux côtes en toute sécurité sans devoir s’arrêter. Le système est constitué d’une pompe hydraulique bridée sur la boîte de vitesses et de moyeux motorisés sur les roues avant. Il est actif jusqu’à une vitesse maximale de 28 km/h et se déconnecte automatiquement à une vitesse supérieure. Il se réactive automatiquement lorsque la vitesse descend en dessous de cette limite. Par rapport à un camion à propulsion arrière, un camion équipé de l’HydroDrive® est légèrement plus lourd, mais pèse plusieurs centaines de kilos en moins qu’un véhicule à traction intégrale classique. Les véhicules équipés de l’HydroDrive ® peuvent donc transporter plus de charge utile. La hauteur reste la même, ce qui signifie : accès facile comme sur un châssis-cabine routier, bord supérieur du cadre plus bas et hauteur totale de véhicule plus basse, centre de gravité du véhicule abaissé d’où une stabilité optimale en conduite. Sur le véhicule équipé d’un MAN HydroDrive®, le rayon de braquage n’est pas non plus différent de celui des véhicules à propulsion arrière. Depuis son lancement sur le marché en 2005, MAN a vendu à ce jour 5 000 véhicules équipés de la transmission HydroDrive®. Parmi eux, on retrouve de nombreux véhicules porte-cellule destinés aux pompiers. Dans ce domaine, le MAN TGS marque des points en termes de maniabilité, de poids et de traction grâce à l’essieu traîné directeur. De plus, le bord supérieur du cadre étant plus bas que sur un véhicule à traction intégrale, il est possible de poser des carrosseries amovibles dont la hauteur intérieure est plus élevée.

La transformation d’un châssis MAN en véhicule d’intervention par le carrossier nécessite parfois en amont des modifications sur le cadre, la cabine ou bien la chaîne cinématique afin de respecter les prescriptions nationales ou les souhaits des clients, et c’est précisément la mission du centre de modification MAN. Le client en tire plusieurs avantages : un traitement rapide et efficace de la commande, un seul interlocuteur et une exécution parfaite, assurance qualité comprise, selon les critères de qualité MAN. La gamme de produits pour la lutte contre l’incendie et la protection civile englobe, notamment, les modifications de l’empattement, le raccourcissement et le rallongement du cadre ou bien l’installation de boîtes automatiques à convertisseur en combinaison avec des moteurs 6 cylindres dans les gammes MAN TGL et TGM.

L’offre de travaux de carrosserie sur les cabines est assez large pour satisfaire les besoins des pompiers. Il s’agit, d’une part, des découpes dans le pavillon pour ranger des échelles ou le mât de nacelles de sauvetage et, d’autre part, des pavillons plats afin de réduire la hauteur totale des véhicules pour les passages critiques ou à l’entrée du centre de secours.

Grâce au rallongement de la cabine C, les gammes MAN TGL et TGM profite de 27 centimètres de plus derrière les sièges pour ranger les appareils de mesure sensibles ou bien l’équipement de protection. Sur la cabine double, le rallongement de l’habitacle permet de ranger 4 appareils de protection respiratoire côte à côte. La nouvelle cabine, conçue pour accueillir une équipe de dix personnes maximum, s’intègre parfaitement au design des gammes MAN TGL et TGM. Les portes de 90 centimères de large s’ouvrent presque à angle droit pour faciliter l’accès et la descente, et arrivent jusqu’au bord du pavillon légèrement surélevé. L’habitacle de la cabine pour équipage, qui existe en deux longueurs différentes, peut être aménagé de façon très flexible et adapté aux exigences nationales et aux besoins des clients. Tous les sièges peuvent être équipés d’une ceinture trois points, ce qui contribue à la sécurité des forces d’intervention. Les services de secours techniques allemands n’ont pas été les seuls à choisir cette cabine pour les véhicules tous usages GKW 1. La cabine MAN a déjà de nombreux admirateurs dans le monde entier auprès des pompiers, que ce soit en Allemagne, aux Pays-Bas, en Angleterre ou en Chine.

Une banquette pouvant accueillir jusqu’à quatre personnes derrière le siège chauffeur et convoyeur équipe les cabines rallongées L et LX des gammes TGL, TGM et TGS, particulièrement démandées sur les marchés à l’exportation. Les portes coulissantes côté chauffeur et convoyeur se sont avérées un atout en particulier dans les centres de secours étroits ou les ruelles. Toutes les cabines des MAN TGS peuvent être modifiées pour recevoir des portes coulissantes.

Pour de nombreux chauffeurs, l’accès aux lieux d’intervention soumis à des droits spéciaux et de passage est une situation exceptionnelle. Ceci concerne aussi bien les pompiers professionnels que les pompiers volontaires. Les exercices d’entraînement à la sécurité de conduite proposés par MAN ProfiDrive aident à conduire les véhicules en toute sécurité vers le lieu d’intervention. Le but de cet entraînement est de permettre aux chauffeurs de maîtriser les situations critiques afin d’éviter les accidents. Les exercices pratiques portent sur la détermination de la distance d’arrêt, l’évitement d’obstacles, le freinage et les manœuvres d’évitement sur un sol adhérent d’un côté et glissant de l’autre, le freinage dans les virages ainsi que la descente contrôlée. Les formateurs expérimentés de MAN ProfiDrive ont adapté le programme aux besoins des pompiers, qui englobe l’utilisation de droits de circulation spéciaux et de passage ainsi que le stress que représente une intervention. La caractéristique principale du logiciel Offroad porte sur la maîtrise du véhicule lors de déplacements en dehors de routes stabilisées, l’utilisation correcte de la boîte automatisée MAN TipMatic Offroad et des blocages de différentiel, et le ménagement de la chaîne cinématique.

Tandis que MAN propose la formation des pompiers communaux dans des centres de sécurité routière, la formation des pompiers des aéroports a lieu sur leur terrain afin d’assurer leur disponibilité à tout moment. Les chauffeurs apprennent le maniement du véhicule en slalom, le changement rapide de voie et la technique d’observation et de braquage recommandée pour cela. De fait, le comportement des châssis MAN SX très larges est différent de celui des véhicules d’intervention routiers et à traction intégrale habituels du fait de la technique du train de roulement utilisée et de la situation du centre de gravité. MAN propose également une formation pour la gamme SX en condition tout-terrain, car ces véhicules doivent pouvoir aussi atteindre, en cas d’urgence, un lieu d’intervention en dehors des aires de stationnement et des pistes de décollage stabilisées.