Technologie & compétence

Régulateur électronique de stabilité (ESP)

Régulateur électronique de stabilité (ESP)
Mesures de l'ESP

Système de régulation de la dynamique de marche

Si un véhicule menace de déraper ou de se renverser, le chauffeur doit évaluer la situation et réagir très rapidement pour reprendre le contrôle du véhicule. L'ESP surveille en permanence l'état dynamique du véhicule en marche et intervient alors automatiquement dans la gestion moteur et le système de freinage en cas de risque de dérapage ou de renversement. C'est pourquoi il est en mesure d'évaluer la situation plus rapidement que n'importe quel chauffeur chevronné et de maintenir le véhicule contrôlable dans le cadre des limites physiques. Il permet ainsi de désamorcer des scénarios typiques d'accident tels que vitesse trop élevée en virage, chaussée glissante, freinage d'urgence et manœuvres d'évitement trop brusques, réduisant ainsi le risque d'accident.

Fonctionnement et utilisation

L'ESP comporte deux fonctions principales, le DSP (régulateur dynamique de stabilité) et le ROP (protection au retournement). La fonction principale du DSP est de stabiliser le véhicule lorsque le coefficient d'adhérence est faible (par ex. en cas de pluie ou de verglas et de neige). Il n'intervient par principe que lorsque la différence entre la direction souhaitée par le chauffeur et le mouvement réel du véhicule devient trop importante. Le Roll Over Prevention (ROP) réduit le risque de renversement lorsque le coefficient d'adhérence sur chaussée sèche est élevé.



Grâce à l'ESP, 44 % des accidents de camion peuvent être évités.

Les données suivantes sont mesurées en permanence et comparées avec la vitesse instantanée :

  • Angle de braquage
  • Accélération transversale
  • Vitesse de lacet (vitesse de rotation du véhicule autour de l'axe de lacet)