Camion 

100 véhicules chez AB Trans

  • 48 TGX affectés au trafic national et international
  • 52 TGS utilisés pour une activité régionale en bennes

Jack Davies a pris officiellement la présidence des Transports AB Trans le 1er janvier 2012. Mais le dirigeant n’a pas attendu cette date pour prendre la décision spectaculaire d’acheter 100 MAN afin de remplacer certains tracteurs anciens mais aussi de renforcer un parc aujourd’hui diversifié de 1350 cartes grises dont 550 moteurs. Les 48 TGX seront affectés au trafic national et international alors que les TGS seront utilisés pour une activité régionale en bennes. Pour MAN, la décision du transporteur est très importante et Jean-Yves Kerbrat, directeur commercial l’explique « Notre marque était jusqu’à présent davantage tournée vers des entreprises artisanales. Mais les choses changent et très clairement notre approche Grands Comptes porte ses fruits. Nous parlons coût de détention avec une solution complète. Notre argument est également technologique ». Chez AB Trans, les nouveaux entrants, dont les premiers exemplaires ont été livrés fin 2011 par le garage Commandeur à Compiègne (60), seront répartis dans les différentes agences du groupe, au Havre, à Alençon, à Vesoul et à Nogent-sur-Oise où se situe le siège historique d’AB Trans.

Jack Davies, fort d’une longue expérience professionnelle chez TNT, Dentressangle et Malherbe, pense que le transport routier est avant tout un métier de savoir-faire où les hommes sont au cœur du système. En reprenant cette entreprise après une période d’intégration auprès du fondateur, Bernard Renet, il apporte ses méthodes novatrices. Le choix d’un achat massif de tracteurs MAN dénote sa volonté d’uniformiser le parc « Mais je souhaite aussi instaurer un partenariat fort avec un constructeur que nous connaissons déjà bien et qui apporte de vraies solutions technologiques et une réelle économie d’exploitation. De plus, je trouve l’esthétique de ces tracteurs très réussie et mes conducteurs apprécient le confort des cabines et la sécurité active» résume Jack Davies qui compte exploiter les atouts de ces nouveaux camions pour faire progresser son entreprise qui a réalisé en 2011 un chiffre d’affaires de 50 M€. Il devrait être de 40 M€ en 2012 après la cession de l’activité frigo.

Le développement se fera désormais autour des spécialités de vrac-travaux publics, marchandises générales et conteneurs.