Camion 

Après le eBus et le eTruck, MAN annonce le lancement du MAN eTGE.

Ainsi MAN s’affiche comme le seul constructeur européen engagé dans l’électromobilité sur les trois segments du transport urbain : bus urbains, camions et utilitaires.

• Début de la fabrication de série prévu au mois de juillet

• Application destinée à un usage urbain

MAN poursuit ainsi sa politique « zéro émission » en zones urbaines en commercialisant son premier véhicule utilitaire 100 % électrique : le MAN eTGE. Grâce à son moteur électrique, le véhicule répond ainsi aux exigences futures des secteurs de la distribution et du transport de marchandises en zones urbaines. Avec une autonomie de 160 km et une charge utile de 950 à 1 700 kg, la version 100 % électrique du MAN TGE constitue la solution idéale pour toutes les missions de transport selon la configuration choisie (poids total autorisé de 3,5 ou 4,25 tonnes).

Depuis près de 10 ans, MAN Truck & Bus travaille activement au développement de concepts novateurs pour le transport de marchandises et de matériaux en milieu urbain. Les villes se heurtent à un défi croissant : proposer à leurs habitants un environnement plus sain et répondre à leurs exigences de qualité de vie en assurant le transport de marchandises et les livraisons jusqu'aux centres villes.

Dans ce contexte, MAN s'apprête à commercialiser son premier véhicule de série 100 % électrique avec l'eTGE.

Près de 70 % des véhicules utilitaires légers utilisés en zones urbaines parcourent moins de 100 km par jour en moyenne. La vitesse moyenne de ces déplacements est faible. Dans cette optique, l'autonomie annoncée de 160 km permet au véhicule d'accomplir près des 3/4 de la totalité des déplacements en centre urbain. Tôt ou tard, comme avec les téléphones portables, tout le monde possèdera un véhicule 100 % électrique qu'il rechargera chaque nuit.

Les temps de charge varient selon le mode utilisé. Ainsi, une borne de 40 kW est capable de charger la batterie à 80 % de sa capacité en 45 minutes. Il faut en revanche patienter un peu moins de 5 heures et demies pour charger le MAN eTGE avec une wallbox (borne de recharge) ou 9 heures avec une prise domestique. Taillée pour durer, la batterie rechargeable de 36 kWh ne perd que 15 % environ de sa capacité après 10 ans et environ 2 000 cycles de charge. En cas de problème, les modules de 6 ou 12 cellules chacun peuvent être remplacés séparément. Les modules sont situés sous le plancher de charge légèrement surélevé, le même que celui utilisé sur les versions thermiques à propulsion équipées de moteurs diesel.

Pour la version à traction électrique de son TGE, MAN a opté pour un moteur synchrone à aimants permanents délivrant une puissance maximale disponible de 100 kW. Le moteur délivre un couple maximal de 290 Nm qui peut être utilisé sur l'ensemble de la plage de vitesses, garantissant ainsi au véhicule une excellente maniabilité. Avec la vitesse maximale de 90 km/h, le véhicule affiche une consommation électrique d'environ 20 kWh pour 100 km.

Outre la capacité de transport, les systèmes embarqués n'ont pas non plus été affectés par la technologie électrique. L'eTGE intègre un vaste choix d'équipements de série, notamment un système de navigation, un pare-brise chauffant et de nombreuses autres fonctionnalités qui contribuent à rendre la conduite plus sûre et plus simple. Natu-rellement, comme sur les versions thermiques du TGE, l'assistance au freinage d'urgence est également proposée de série dans la version électrique.

Pendant la phase initiale de son déploiement, le MAN eTGE pourra être commandé avec l'empattement standard et le toit haut. La gamme de produits s'adresse principalement aux propriétaires de flottes de véhicules, accompagnés d'un service de conseil afin d’intégrer ces nouveaux véhicules dans leurs organisations.

En plus de nombreuses demandes d'informations, des contrats ont d'ores-et-déjà été signés pour le MAN eTGE. Les premiers exemplaires 100 % électriques seront prochainement exploités en zones urbaines en France, en Allemagne, en Autriche, en Belgique, en Norvège et aux Pays-Bas.