Camion 

MAN lance « Le MAN DU MOIS »

Un jeu concours visant à récompenser les champions de la conduite rationnelle et économique au sein du réseau MAN

Les données d’utilisation du véhicule sont analysées et évaluées grâce au système de télématique embarqué sur chaque véhicule MAN. Le conducteur qui cumule le plus grand nombre de points est donc désigné comme le MAN du mois. Il lui sera remis un blouson à l’effigie de MAN et fondamentalement la reconnaissance d’être engagé dans la compétitivité de son entreprise. Ce sont déjà 170 chauffeurs qui se sont inscrits au jeu et qui sont évalués chaque mois grâce au système MAN Telematics® de leurs véhicules.

Après Arnaud DEMAIZIERE de la société KIMMEL à bord de son MAN TGX 14.440 Euro 6 élu « MAN du mois » en octobre dernier et récompensé sur le salon de Solutrans, c’est Jean-Michel LACHAIZE de la société DOUMEN Transports qui remporte ce titre en novembre à bord d’un MAN TGX 26.440. La société DOUMEN Transports de Périgueux est partenaire MAN depuis de nombreuses années, adepte de la Mise en Main Expert et de la formation à la conduite économique MAN Profidrive®. De plus, la société a été une des premières à s’être équipée de Telematique en Aquitaine, aujourd’hui elle détient 130 véhicules MAN « Ce challenge crée une véritable dynamique au sein de nos équipes car remporter le MAN du mois constitue un fort élément de reconnaissance et de fierté. Conduire de manière rationnelle est le cheval de bataille de la société DOUMEN depuis 4 ans afin de mieux maîtriser ses coûts d’exploitation. Nous sommes ravis que Jean-Michel LACHAIZE ai remporté le trophée du MAN du mois car il s’agit d’un excellent chauffeur » explique Emmanuel Colin, responsable des formations de DOUMEN Transports».

Le jeu concours porte sur 10 évaluations :

  • 1. Le fonctionnement à l’arrêt (moteur au ralenti)
  • 2. Le fonctionnement à l’arrêt (moteur tournant sans déplacement) doit être le plus faible possible.
  • 3. Le profil de vitesse : La vitesse de croisière dépend principalement de la mission de transport et du trajet. Afin d'éviter des surconsommations, une vitesse de 85 km/h ne devrait pas être dépassée lors de trajets sur autoroute. Pour la même raison, la limitation de la vitesse de croisière devrait être enclenchée pour des trajets sur des routes de campagne.
  • 4. Le régime de vitesse : Il est souhaitable de conduire, de manière adaptée au profil de trajet, avec le bon rapport, si possible à faible régime (mais pas inférieur à 1000 tr/mn).
  • 5. La plage de régime économique: Le pourcentage de conduite dans une gamme de vitesses optimale devrait être le plus élevé possible.
  • 6. Le régulateur de vitesse : La répartition des temps de conduite avec/sans régulateur de vitesse devrait être équilibrée. Sur un trajet plat, la conduite avec un régulateur de vitesse est à privilégier.
  • 7. Le fonctionnement en poussée : Le fonctionnement en poussée est un indice de conduite prévoyante. Un enregistrement du fonctionnement en poussée est seulement effectué si le couple est <=0 (aucune alimentation en carburant) et aucun frein n'est enclenché.
  • 8. La position de la pédale d’accélération: Plus la pédale d'accélérateur est enfoncée de manière progressive, plus la conduite est économique. Une pression de suralimentation élevée (affichage de la pression de suralimentation) à une vitesse restant constante constitue un indice pour une consommation de carburant élevée. Eviter un kickdown en utilisant le MAN TipMatic et les boîtes de vitesses automatiques.
  • 9. La distance de freinage totale : L'ensemble des distances de freinage est totalisé. Plus la distance totale de freinage est faible par rapport au trajet, plus la conduite est prévoyante et économique.
  • 10. L’utilisation des systèmes de freinage : Plus la pédale de frein est actionnée en douceur et moins le frein de service est utilisé, plus la conduite est prévoyante et économique. En fonction de la situation, les freins sans usure devraient être utilisés si possible afin d'optimiser la rentabilité.