Camion 

Présentation des premiers véhicules anti-incendie Euro 6

MAN met à la disposition des pompiers des moteurs conformes aux normes antipollution Euro 3 à Euro 6

Pour la première fois, des fabricants de véhicules anti-incendie ont présenté des camions d'incendie en version Euro 6, et pour ce faire, ils ont sélectionné les châssis MAN. La société autrichienne Rosenbauer a opté pour le châssis à traction intégrale TGM 18.340 4x4 BB de MAN. Quant au châssis MAN TGM 13.290 4x4 BL, il a servi de base à la société Ziegler, établie en Allemagne. D'autres carrossiers suivront bientôt et présenteront leurs solutions sur des châssis MAN. Ainsi, à l'automne 2013, MAN devient le premier constructeur de véhicules industriels en mesure de proposer aux pompiers des châssis pour véhicules d'intervention répondant à toutes les normes antipollution d'Euro 3 à Euro 6.

Dotés d'un dispositif antipollution très efficace mais très complexe d'un point de vue technologique, les véhicules Euro 6 à très faible émission sont source de nouveaux défis pour les carrossiers. En effet, ceux-ci doivent prendre en considération l'augmentation de volume nécessaire aux divers composants tels que le système d'échappement et le réservoir Ad- Blue, lesquels sont plus grands que sur les véhicules Euro 5.

Dans les véhicules anti-incendie, les compartiments encastrés en profondeur entre les essieux ainsi que les accès situés des deux côtés de la large cabine occupent toute la partie latérale du cadre. Habituellement fixés sur un châssis standard, les composants comme l'admission d'air, le compartiment de la batterie et le système d'échappement doivent par conséquent être déplacés. En ce qui concerne ces déplacements, des contraintes technologies limitent néanmoins les libertés de conception sur l'Euro 6. Une étroite collaboration entre le fabricant de véhicules MAN et les carrossiers a permis d'apporter une réponse à ce problème de construction. Ainsi, il est toujours possible de proposer les différents systèmes d'accès que sont les marches, les marchepieds escamotables et les marches pivotantes. De la même manière, le coffre est maintenu dans les compartiments latéraux encastrés en profondeur afin de permettre un retrait optimal et ergonomique du chargement. Quant à l'admission d'air, elle se situe dans la partie centrale du cadre, sous le large habitacle, au niveau du caisson d'assise avant. Enfin, sur les châssis des véhicules antiincendie des séries TGL et TGM, le pot d'échappement compact peut être déplacé vers l'arrière ou retourné à 90°. Le carrossier peut déplacer le réservoir AdBlue de 10 litres en toute flexibilité et simplicité grâce à une conduite de refoulement prolongée. Il est donc toujours possible d'utiliser les moyens d'accès à l'habitacle traditionnels.

Les véhicules d'intervention, pour lesquels le client choisit la doublecabine disponible en série chez MAN, disposent d'une répartition optimale des composants Euro 6, laquelle permet aux fabricants de dispositifs antiincendie d'intégrer leurs équipements.

Les véhicules MAN conformes à la norme anti-pollution Euro 6 disposent également du système de boîte de vitesses automatisée MAN TipMatic, lancé au début de l'année 2013 pour l'Euro 5. Ce système se démarque par une accélération plus rapide ainsi que par une stratégie de rétrogradage spécifique sur les trajets vers le lieu d'intervention.

En 2014, dans certains pays comme l'Allemagne, l'Autriche et l'Angleterre, il sera encore possible sur dérogation d'acheter et de faire immatriculer des véhicules d'intervention de la version Euro 5.