Camion 

eTruck : MAN présente à l’IAA 2016 une étude sur un tracteur routier à propulsion électrique

Autour du thème de l'eMobility, MAN Truck & Bus présente à l'IAA 2016, outre son autobus urbain électrique et différents concepts relatifs à l'infrastructure de chargement, un tracteur routier TGS à propulsion électrique. Le 18 tonnes est conçu avec une semi-remorque City pour les livraisons urbaines. Le véhicule met en oeuvre les savoir-faire du système modulaire eMobility, que MAN Truck & Bus a développés dans le cadre de sa stratégie eMobility pour l’équipement des bus.

MAN Truck & Bus travaille depuis 2009 sur de nouveaux concepts dédiés aux transports d'approvisionnement et de collecte des déchets en milieu urbain. Les villes sont de plus en plus confrontées au défi consistant à concilier un climat sain pour ses habitants, les exigences en termes de qualité de vie et de circulation des marchandises et les livraisons urbaines. Le développement de concepts visant à éviter et à délocaliser la circulation dans le temps et l'espace entre dans ce cadre, tout comme les nouvelles approches relatives à l'utilisation des sols et les nouveaux concepts de mobilité.

Dans ce contexte, MAN Truck & Bus a d'ores et déjà présenté en 2012 le véhicule de concept MAN Metropolis. Le véhicule à benne à ordures ménagères de 26 tonnes entièrement électrique ne produit pas de CO2 et permet même de réaliser des déplacements urbains de nuit grâce à son très faible niveau sonore. Un prolongateur d'autonomie monté dans le châssis élargit son rayon d'intervention jusqu'à 150 km/jour. Les nombreuses utilisations pratiques ont depuis permis de rassembler des expériences précieuses pour les projets à venir. Les tests ont démontré de façon significative la simplicité d’utilisation et de conduite du Metropolis. Il s’est montré très flexible dans sa configuration. Grâce à son prolongateur d’économie, ses économies en carburant s’élèvent à 80% comparées à un camion diesel traditionnel.

À l'occasion de l'IAA 2016, MAN Truck & Bus présente une évolution du concept Metropolis. Il s'agit ici d'un tracteur routier à propulsion électrique dédié aux interventions urbaines d'approvisionnement de nuit, comme c'est aujourd'hui la règle par exemple pour les marchés alimentaires. Un tracteur routier TGS 4X2 BLS-TS d'un poids total autorisé de 18 t constitue la base technique. Optimisé pour une utilisation avec un véhicule semi-remorque City doté d'un essieu directeur simple, ce véhicule de concept satisfait à l'exigence fondamentale imposée aux véhicules de livraison urbaine du futur : offrir une grande capacité de chargement pour un poids propre faible, être exempts d'émissions (CO2, NOx, bruit) tout en garantissant une grande manoeuvrabilité.

La propulsion du véhicule de concept porteur MAN City-Truck est assurée par un moteur électrique de 250 kW, qui dirige son couple de 2 700 Nm vers le pont AR via un arbre à cardans. Les organes auxiliaires tels que la direction assistée, le compresseur d’air et la climatisation fonctionnent eux aussi à l'électricité et sont commandés par le système de gestion de l’énergie en fonction des besoins et donc de façon économe. L'énergie cinétique du véhicule durant les phases d’accélération est convertie en énergie électrique par récupération de l'énergie de freinage et utilisée pour recharger les batteries. Un écran couleur dans le poste de conduite informe le chauffeur des paramètres d’énergie actuels tels que la récupération de l’énergie, l’état de la batterie et le mode de charge. Ceci lui permet de déplacer le véhicule plus efficacement sur le plan énergétique.

Le poids-lourd est alimenté en énergie par trois puissantes batteries lithium-ion de 35,3 kWh, logées sous la cabine du conducteur au-dessus de l'essieu avant, là où se trouve le moteur diesel chez les véhicules conventionnels. Le poids des batteries reposant sur l'essieu avant, le pont AR conserve sa pleine capacité de chargement. L'économie de poids liée à l'absence de moteur diesel conventionnel compense le poids supplémentaire des composants de la propulsion électrique, de sorte que le véhicule présente la même charge utile qu’un tracteur routier conventionnel équivalent de la série TGS.

Les batteries du nouveau véhicule de concept permettent, selon l’utilisation, une autonomie d'environ 50 à 150 kilomètres par jour. La recharge des batteries s'effectue en règle générale de nuit. Dans le même temps, le système permet également d'effectuer une charge intermédiaire pendant l'intervention du véhicule - l'« Opportunity-Charging ». Cette charge rapide, réalisée lors d'arrêts intermédiaires, par exemple durant les pauses du conducteur ou le chargement ou déchargement du véhicule, accroît la flexibilité de planification des interventions ou des trajets. Le véhicule de concept satisfait en outre aux conditions techniques requises pour être équipé de batteries additionnelles (plus max. 4 x 35,3 kWh) et/ou d'un prolongateur d'autonomie ou d'une cellule de combustion, montés chacun latéralement sur le châssis. Cette flexibilité maximise l'autonomie en fonction des besoins du client.

MAN utilisera l'étude eTruck exposée lors de l'IAA pour réaliser d'autres essais dans le domaine des poids-lourds à propulsion électrique et collecter les expériences avec des concepts de transport concrets. Ce point fait partie intégrante de la stratégie eMobility de MAN Truck & Bus et donne un aperçu des solutions de transport urbain qui seront intégrées à la gamme de produits MAN en 2021.

Dans le cadre de sa feuille de route pour l'électromobilité, MAN présentera d'ici 2018 une version de présérie d'un bus électrique (BEV) au public. La production en série d'un autobus urbain à motorisation 100 % électrique sera lancée avant 2020. Le savoir-faire technologique du système modulaire eMobility, adapté aux bus, sera à l’avenir également disponible pour les eTrucks. De plus, grâce à son appartenance au groupe Volkswagen, MAN profite de synergies au sein du groupe et de la dynamique du secteur des voitures de tourisme.